Vous êtes ici

Un cas unique de variation micro-géographique

Francis Robeyns

    

Morphe brun à tête grise

L’oiseau-lunette gris (Zosterops borbonicus borbonicus), endémique le plus commun de la Réunion, vit de façon grégaire à l’image de nos moineaux dans tous les milieux comportant des arbres. On le retrouve ainsi des branles d’altitude (bruyère arborescente endémique de l'île de La Réunion de 2300 m à 2750 m) aux jardins des villes en bord de mer.

Ce petit oiseau (L : 10 cm) au bec fin, d’aspect général ressemblant à une boule grise avec un croupion blanc et l’oeil rouge s’identifie facilement. Malgré son nom, cet oiseau à lunettes est, avec l’espèce de l’Ile Maurice Zosterops mauritianus, le seul à ne pas avoir le cercle oculaire blanc caractéristique de la famille des Zosteropidae. L'oiseau-lunette gris est par ailleurs le seul pollinisateur connu d'une orchidée endémique de la Réunion : Angraecum striatum (Orchidaceae).

   

Morphe brun à tête brune des bas       Morphe brun à tête brune des hauts

Les différences dans l’étendue du brun et du gris sur la tête et le dos selon la localisation géographique dans l’île ont amené à décrire quatre sous-espèces. Cependant, les variations de tailles et de couleurs, ainsi que la présence de populations disparates selon les localités, ont amené à réviser ce classement et à retenir l’appellation de « morphe », forme de mutation liée aux conditions climatiques et d’altitude.

Fiche technique :

Nom français : oiseau-lunette gris

Nom latin : Zosterops borbonicus borbonicus

Nom anglais : Mascarene Grey White-eye

Noms créole : oiseau blanc, lilit, bec fin

Petit oiseau, de la taille de notre Troglodyte mignon (environ 7 grammes, L : 10 cm), les deux sexes sont semblables. De couleur variable du gris cendré au brun selon les morphes sur le dos et la calotte. Yeux rouges, bec fin et pointu, aux joues gris clair tout comme le ventre séparé par une gorge blanche. Les flans sont roux et le croupion blanc caractéristique. Le dessus des ailes est gris sombre bordés de gris clair, le dessous blanc. Ils se reproduisent pendant l’été austral (d’août à janvier) ; la femelle pond 2 à 4 œufs blanc bleu pale dans un nid en forme de coupe dont les bords sont attachés aux branches d’une fourche et située entre 1 et 5 mètres du sol. Son régime alimentaire est constitué essentiellement d’insectes et de fruits, mais également de certaines fleurs.

Morphe gris

Morphe brun à tête brune des hauts

Bibliographie :

BARRE Nicolas, BARAU Armand, JOUANIN Christian, Oiseaux de la Réunion, 1996, les Éditions du Pacifique, 208 p.

PROBST Jean-Michel, Animaux de la Réunion, Azalées Éditions, 1997.

Tags: 

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer