Vous êtes ici

Un comportement inattendu !

Samedi 18 novembre, je me suis rendu à l'observatoire de Misery (91) pour évaluer la diversité des hivernants présents en vue de la sortie annoncée pour le 2 décembre. Outre les traditionnels poules d'eau, foulques et autre colverts, étaient présents, sarcelles d'hiver, souchets, grèbes castagneux et canards chipeaux. 

Ils se tenaient relativement loin, en lisière des roseaux sur la rive du plan d'eau opposée à l'observatoire. De plus, le temps était gris, et la lumière n'était pas des plus joyeuses pour les photos. C'est donc aux jumelles que je scrutais tout ce petit monde, dans l'espoir d'y voir un individu d'une espèce différente qui se cacherait là.

Couple de canards chipeaux ( Mareca streperas). Photo Francis Robeyns.

Soudain mon regard fut attiré par un couple de canards chipeaux. Ils nageaient de concert en hochant la tête simultanément. Intrigué, je les suis : ils virevoltent deux ou trois fois tout en continuant à se dandiner. Puis, soudain, la femelle s'arrête et allonge son cou sur la surface de l'eau. Le mâle comprenant immédiatement l'invitation, l'accoste par derrière et grimpe sur son dos. Ce qui suit ressemble dans mes jumelles à ce qui serait un acte copulatoire. Mais vu la saison, cela m'étonne et je me demande s'il ne s'agit pas simplement d'une simulation. Je ne connais pas grand chose de la biologie ou du comportement des chipeaux, les couples se forment-ils pour une saison ou pour longtemps, et, dans ce cas, ont-ils des comportements « amoureux » en toute saison pour « solidifier » les liens du couple ?

En tout cas, ce fût une observation étonnante.

Francis Robeyns

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer