Vous êtes ici

Cinq mois d’aventures ornithologiques en Inde et Népal

Par Vincent FERRIOT (texte et photos)

J’ai effectué un voyage ornithologique en Inde et au Népal du 11 octobre 2015 au 27 mars 2016. La première partie était consacrée au Nord-Ouest de l’Inde (Rajasthan et Uttaranchal), la deuxième au Népal puis au Sud-Ouest de l’Inde.

Nord-Ouest de l’Inde

Le Rajasthan

Desert National Park

L’aventure commence dans la ville de Jaisalmer, une magnifique ville fortifiée, couleur sable, point de départ pour visiter le Desert National Park, situé dans le far-ouest indien et limitrophe avec le Pakistan. C’est le meilleur endroit pour observer l’Outarde à tête noire. Nous en avons rencontré huit durant cette journée. J’ai également observé quelques espèces intéressantes : l’Aigle ravisseur, le Vautour royal, la Moinelette à front blanc, une Buse féroce, quelques espèces de traquets : Traquet du désert, Traquet variable, Traquet pie, ainsi que le Traquet isabelle.

   

 Outarde à tête noire (Ardeotis nigriceps)                                Outarde passarage (Sypheotides indicus)

Décharge de Bikaner

Située à environ 15 kilomètres de Bikaner, c’est un excellent endroit pour photographier des vautours et des Aigles des steppes.

     

 Aigle des steppes (Aquilegia nipalensis)                            Grue demoiselle (Grus virgo)

Kheechen

Dans le village de Kheechen, un habitant c’est dévoué à la protection des Grues demoiselles. Elles hivernent par centaines autour de ce village.

La réserve de Taal Chapar

La réserve de Taal Chapar est un sanctuaire dédié à la protection de l’Antilope cervicapre. C’est le meilleur endroit pour observer cette espèce. Quelques autres espèces que nous avons rencontrées : le Francolin noir, le Faucon laggar, ainsi que l’Ibis noir et le Renard fauve (une sous-espèce du Renard roux). Ce dernier se rencontre en Inde uniquement dans les régions désertiques de l’Ouest du Rajasthan et dans l’état du Gujarat.

     

Antilope cervicapre (Antilope cervicapra)                            Francolin (Francolinus francolinus)

La réserve de Shokaliya

Autour du village de Shokaliya, les Outardes passarages sont en parade nuptiale entre la fin du mois de juillet et la mi-août. A la tombée de la nuit, nous sommes allés à la recherche du Grand-Duc indien (photos prises lors d'un autre voyage).

     Grand Duc indien (Bubo bengalensis)

 

                                          Outarde passarage (Sypheotides indicus)

             

Le parc national de Ranthambhore

Le parc national de Ranthambhore est situé près de la ville de Sawai Modhopur. Il couvre 1334 km2 de jungle. C’est l’endroit où on a le plus de chance de rencontrer le Tigre du Bengale. De nombreux safaris sont organisés en jeep ou en tanker. J’ai visité ce parc du 19 au 25 Mars 2016. Une jeune femelle peu farouche a régulièrement été observée. Sa mère est apparue une fois pour corriger sa fille qui avait désobéi à ses ordres. Elle lui a donné des territoires, mais lui a aussi interdit l’accès à d’autres, marquant ainsi son propre territoire.

Quelques espèces d’oiseaux ont été observées : la Galloperdrix lunulée, l’Elanion blanc, le grand Oedicnème, la Sarcelle d’été et le Chevalier stagnatile. Parmi les mammifères, j’ai rencontré des Mangoustes roussâtres et des Cerfs sambar.

    

Tigres du Bengale (Panthera tigris tigris)                                  Vanneau de Malabar (Harpactes fasciatus)

Le lac de Surval est situé à 20 kilomètres du parc. On y voit facilement des Oedicnèmes criard et des grands Oedicnèmes. Ces deux espèces sont en fait communes dans les environs du parc de Ranthambhore. J’ai également observé le Courvite de Cormandel, des Glaréoles lactées, des Moinelettes croisées, ainsi que des Vanneaux de Malabar.

    

Courvite de Coromandel (Cursorius coromandelicus)            Grand Oedicnème (Esacus recurvirostris)

Le sanctuaire de la rivière Chambal                                  

Le sanctuaire de la rivière Chambal est situé à environ cinquante kilomètres du parc de Ranthambhore. C’est un endroit emblématique pour observer des Becs-en-ciseaux à collier. J’ai également vu des Bécasseaux de Temminck, des Gravelots à collier interrompu et des Gavials. Je n’ai malheureusement pas réussi à voir des Dauphins du Gange.

 

    Becs-en-ciseaux à collier (Rhynchops albicollis)

Le parc national de Keoladeo Ghana

Situé près de la ville de Bharatpur, c’est un paradis pour les oiseaux aquatiques. On peut également observer de nombreuses espèces de passereaux. La visite du parc s’effectue à pied ou en rickshaw. De nombreux guides attendent à l’entrée du parc. Parmi les passereaux communs, on peut citer : le Martin triste, le Martin des berges, l’Etourneau des pagodes, la Timalie aux yeux d’or, la Prinia cendrée, le Guêpier d’orient, le Guêpier à queue d’azur, le Rollier indien, le Bulbul à ventre rouge, le Bulbul à oreillons blancs, le Cratérope de brousse, le Martin-chasseur de Smyrne, le Martin-pêcheur pie, la Huppe fasciée, la Témia vagabonde.

Le Rougequeue noir est représenté par la sous-espèce semirufus.

Quelques calliopes sibériennes hivernent près de la barrière de contrôle. C’est cependant un oiseau peu facile à photographier car il  affectionne les endroits sombres.

 

 

Rouqueue noir semirufus

(Carpodacus pulcherrimus semirufus)

       

Pie grièche à bandeau (Lanius vittatus)                                     Martin chasseur de Smyrne (Halcyon pileata)

    

Rollier indien (Coracias benghalensis)                                        Etourneau des pagodes (Sturnia Pagodarum)

Jabiru d'Asie (Ephippiorhyncus asiaticus)

 

 

 

 

Tantale indien (Leptocoma zeylonica)

Parmi les échassiers, on peut citer : le Crabier de Gray, l’Ibis à tête noire, l’Ibis falcinelle, le Héron pourpré, le Bec-ouvert indien, le Tantale indien. La Cigogne épiscopale et le Jabiru d’Asie peuvent aussi être observés mais sont moins communs. Le Blongios à cou jaune et le Héron strié préfèrent les endroits sombres.

Quelques rapaces peuvent être aperçus : le Faucon hobereau, le Serpentaire bacha, l’Epervier shikra, ainsi que plusieurs espèces d’aigles. L’Aigle des steppes et l’Aigle criard sont les plus communs, L’Aigle impérial l’est moins.

       

Faucon hobereau (Sturnia pagodarun)                             Anhinga roux (Anhinga melanogaster)

Parmi les Anatidés, on peut citer : le Canard à bosse, le Fuligule nyroca, le Dendrocygne siffleur. Les limicoles sont aussi bien représentés. Le Vanneau indien et le Vanneau à queue blanche sont des espèces communes. Le Vanneau de Malabar est présent à cent mètres de l’entrée du parc. La Rhynchée peinte et le Chevalier stagnatile peuvent être observés près de la ville de Bharatpur. S'y rencontre aussi plusieurs espèces de cormorans ainsi qu'une espèce proche : l'Anhinga roux.

On peut également observer quelques espèces de mammifères. L’Ecureuil de Pennant, le chacal, le Nilgaut et le Cerf axis. Le Cerf sambar est un peu moins commun.

      

Nilgaut (Boselaphus tragocamelus)                                             Cerf axis (Axis axis)

Les environs de Bharatpur

Le village d’Aghapur, situé à 15 kilomètres de Bharatpur, possède une faune intéressante : Coucou jacobin, Rollier d'Europe, Guêpier à queue d’azur, Glaréole orientale, Tisserin baya, Tisserin du Bengale.

      

Coucou jacobin (Clamator jacobinus)                                          Tisserin du Bengale (Ploceus benghalensis)

Près du village de Kumher (25 kilomètres Bharatpur), le milieu désertique est favorable à certaines espèces : Traquet isabelle, Traquet du désert, Courvite de Coromandel, Cochevis huppé, Ganga à ventre brun, Alouette calandrelle.

L’état de l’Uttaranchal

L’état de l’Uttaranchal est situé à l’est de Delhi.

Le parc national de Corbet

La visite du parc national de Corbet a été décevante, mon guide n’ayant pas fait de réservation pour le site de Dikhala. Elle a été limitée à une matinée. Quelques bonnes surprises cependant : le Coq bankiva et la Colombine turvert sont communs dans le parc. J’ai également observé le Bulbul à huppe noire. Une Cigogne noire et un Vautour moine ont été aperçus en vol.

     

Colobine turvert (Chalcophaps indica)                                         Coq bankiva (Gallus gallus)

Les environs du parc de Corbet ont par contre été très intéressants : Mangouste de Java, Martin pêcheur tacheté, Bec d’Ibis tibétain, Tichodrome échelette, Pirole verte, Rossignol à gorge rubis, Garrulaxe à huppe blanche, Souimanga siparaja.

 

 

 

Bec d'ibis tibétin (Ibidorhynca struthersii)

 

 

Les environs de Nainital

J’ai prospecté à deux reprises, les villages de Pangot et Sattal, situés près de la frontière Népali. Une première visite, fin Octobre 2015 pendant une dizaine de jours, la deuxième fin Janvier 2016 une dizaine de jours. Les deux villages possèdent une faune très complémentaire.

- Le village de Pangot

Autour du village de Pangot, j’ai pu observer : le Verdier de l’Himalaya, le Moineau rutilant, le Roselin à sourcils roses, le Geai lancéolé, le Garrulaxe à gorge blanche, la Mésange à tête rousse, le Gobemouche vert de gris, le Zostérops oriental. Ce dernier est mon oiseau coup de cœur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Zostérops oriental (Zosterops palpebrosus)

- Le village de Sattal et ses environs

Le village de Sattal a ma préférence. L’hébergement revient beaucoup moins cher et les observations ornithologiques sont sublimes : Faisan leucomele, Gobemouche à bavette orange, Gobemouche ultramarin, Gobemouche de Mc Gregor, Gobemouche sundara, Pic à nuque jaune, Pic cendré, Mésange à joues jaunes, Leiothrix jaune, Sitelle de Blyth, Enicure tacheté, Timalie à bec rouge, Minla à ailes bleues. Les mammifères sont aussi à l’honneur : Muntjac, Martre à gorge jaune. Les environs de Sattal , en particulier les villages de Champee et Kainchi Dhan, sont aussi d’une grande richesse : Enicure nain, Enicure ardoisé, Gobemouche bleu-ardoise, Verdin de Hardwick, Barbu géant, Monticole à ventre marron, Cincle de Pallas, Pomatorrhin à joues rousses.

      

Verdin de Hardwick (Chloropsis hardwickii)                                   Marte à gorge jaune (Martes gwatkinsii)

Le Népal

Une première étape dans le parc national de Bardia a été très décevante. Une seule espèce intéressante le Pic meunier. J’ai également vu quelques Loriots à capuchon noir. Quelques papillons ont été photographiés.

Sauraha

Le village de Sauraha est situé en périphérie du parc national de Chitwan, sur la rive nord de la rivière Rapti. Sur les bords de la rivière, on peut voir des Gavials et des Crocodiles des marais, ainsi que des Rhinocéros unicornes d’Asie. L’avifaune est intéressante. Dans les prairies, on peut observer la Cisticole des joncs ainsi que le Tarier de Hodgson qui sont des espèces communes localement. J’ai également observé un Marabout chevelu.

     

Crocodile des marais (Crocodylus palustris)                                Gavial du Gange (Gavialis gangeticus)

     

Marabout chevelu (Leptotilos javanicus)                                        Rhinocéros unicorne d'Asie (Rhinoceros unicornis)

Madi village

Madi village est situé également en périphérie du parc national de Chitwan. Des petits cours d’eau sont favorables à l’Enicure à dos noir. J’ai eu la chance de voir et photographier la Mangouste crabière qui est rare. J’ai tenté sans succès de voir le Tigre du Bengale.

Une journée a été consacrée au parc de Chitwan. Quelques observations : Pygarque à tête grise, Kétoupa brun, Drongo à raquettes, Rhinocéros unicorne d’Asie.

 Mangouste crabière (Herpestes urva)

 

Randonnée dans le parc national de Langtang, lac Gosainkund

L’année précédente, j’avais déjà fait un trek dans le parc de Langtang. Après le séisme, toute la vallée avait été rasée. Néanmoins, j'avais pu faire ce trek en passant par une ligne de crête. Cette fois, le milieu étant plus ouvert que l’année précédente, j’ai fait quelques observations intéressantes : Roselin superbe, Lophophore resplendissant, Garrulaxe varié, Garrulaxe du Bhutan, Pirole à bec jaune, Accenteur immaculé, Cassenoix mouchetés, Lophophore resplendissant. Ce trek n’a duré que quatre jours, car il m’a été déconseillé de continuer, le trek devenant plus difficile.

    

Garrulaxe varié (Trochalopteron variegatum)                          Lophophore resplendissant (Lophophorus impejanus)

     

Pirole à bec jaune (Urocissa erythrinus)                                 Roselin superbe (Carpadacus pulcherrimus)

J’ai prolongé ce trek pour aller au lac Gosainkund (4500 m). Le village de Shing Gompa (3250 m) s’est révélé très intéressant. J’ai pu observer le Bouvreuil à tête rouge, l’Alicipe de Hodgson, la Mésange cul-roux, l’Aigle montagnard, le Roselin à ailes tachetées.

     

Bouvreuil à tête rouge (Pyrrhula erythrocephala)                   Mésange cul-roux (Perparus rubidiventris)

Le lendemain matin, après 3 heures de marche, nous arrivons à Cholang Pati (3600m). Prennant un thé avec mon guide dans une guest-house, nous repèrons en haut des sapins des oiseaux orangés. Surprise, ce sont de jeunes Becs-croisés des sapins. Peu après, on observera un mâle et une femelle et plusieurs jeunes. Nous sommes restés deux heures à les contempler. Il faut cependant continuer pour rejoindre Lauribina (3900m).

Il nous faudra deux heures de marche le lendemain matin pour attendre Lauribina pass (4200m). Il y a de la neige, mais nous avons deux bonnes surprises : un groupe de Lerva des neiges et des Accenteurs alpins.

    

Lerva des neiges (Lerwa lerwa)                                                 Accenteur alpin (Prunella colloris)

Après une journée de marche épuisante, nous arrivons enfin au lac Gosainkund.

Le lendemain, retour vers Cholang Pati où nous resterons deux jours. Encore quelques bonnes surprises : une femelle de Bouvreuil à tête rouge, des Grives à gorge rousse, un couple de Roselins de Thura, une Mésange des bouleaux (Mésange huppée locale), des Garrulaxes à face noire, des Rougequeues à gorge blanche et un Troglodyte mignon. Nous avons observé régulièrement les Bec-croisés des sapins.

    

Mésange des bouleaux (Lophophanes dichrous)                     Garrulaxe à face noire (Trochalopteron affine)

    

Bouvreuil à tête rouge femelle (Pyrrhula erythrocephala)          Lac Gosainkund

Le parc national de Koshi-Tappu

Le parc national de Koshi-Tappu est situé au sud-est du Népal. Le Barbu à gorge bleue est assez commun ici. Un Vautour chaugourn a été observé ainsi que des Faucons chicquera. Le Buffle d’Asie est assez commun sur les rives de la rivière Koshi.

Au barrage de la rivière Koshi, j’ai eu l’occasion d’observer le rare Dauphin du Gange. L’espèce semble abondante sur ce site : nous avons pu observer six individus.

 

Barbu à gorge bleue (Psilopogon asiaticus)                          

Le Sud-Ouest de l’Inde

J’ai pris un avion à Katmandou pour aller à Delhi où je retrouve Gagendra mon guide indien. Le soir nous avons pris un train de nuit pour aller à Ahmedabad, la capitale de l’état du Gujarat.

L’état du Gujarat

Le Gujarat est un état situé à l’extrême ouest de l’Inde. Il est limitrophe avec le Pakistan.

Le parc national de Sarovar

 Le parc national de Sarovar est une des rares zones humides du Gujarat. L’avifaune y est sympathique. J’ai fait pour commencer une promenade en bateau (hélas très chère). J’ai cependant été bien récompensé. La bonne surprise a été un groupe de Guêpiers de Perse. La Talève sultane est très commune dans le parc. J’ai également vu un Jacana à longue queue. Lors d’une autre visite, j’ai observé des Souimanga à croupion pourpre et des Guêpiers d’Orient. Le Busard des roseaux est très commun dans le parc.

 

Souimanga à croupion pourpre (Leptocoma zeylonica

 

           

 

 

 

 

 

 

Guêpier d'Orient (Merops orientalis)                                                          Guêpier de Perse (Merops persicus)

Badla lake

Sur les bords du lac de Badla, on trouve des centaines de Flamants nains et de Grues demoiselles et quelques Flamants roses. Une Mangouste d’Edwards a également été observée. C’est l’espèce de mangouste la plus commune en Inde.

Nawa Taalab lake

Le lendemain matin, nous nous sommes rendus au lac Nawa Taalab. Nous verrons ici aussi des centaines de Flamants nains et de Grues demoiselles, quelques Pélicans frisés ainsi que des Pélicans blancs. Dans les environs désertiques, nous avons rencontré des Ammomanes à queue rousse, des Traquets du désert et des Traquets isabelles.

                              Traquet du désert (Oenanthe derserti)

 

 

 

    

 

 

 

Flamant nain (Phoeniconaias minor)

 

                              Traquet isabelle (Oenanthe isabellina)

Marine national park

Le Marine national park est situé près de la ville de Jamnagar. Nous avons attendu la fin de la journée pour nous promener à marée basse et nous avons eu quelques bonnes surprises : Gravelots mongols, Aigrettes des récifs, Bécasseaux de Sanderling, Tournepierres à collier, quelques Bécasseaux cocorli, quelques Courlis corlieu ainsi que la Sterne hansel, ainsi que La Drome ardéole, assez commune localement.

    

Drome ardéole (Dromas ardeola)                                               Courlis corlieu (Numenius phaeopus)

Devadia park

Le parc de Sasan Gir étant fermé, je me suis rendu avec mon guide à Devadia park pour photographier des Lions d’Asie.

 

Lion d'Asie (Panthera leo persica)

Le parc national de Velavadar

Une demi-journée a été consacrée à la visite du parc national de Velavadar, conçu pour protéger l'Antilope cervicapre. Je ne conseille pas ce site, le prix de la visite étant abusif : 4000 roupies pour un safari de trois heures (sauf à se dire que l'on participe à la protection de l'Antilope cervicapre). De plus, cette espèce y est beaucoup moins abondante que dans le parc de Taal Chapar dans le Rajasthan.

Parmi les observations ornithologiques une Busautour aux yeux blancs, un Circaète Jean-le-Blanc, quelques Ammomanes à queue rousse et quelques Alouettes calandrelles.

Busautour aux yeux blancs (Butastur teesa)

En conclusion, dans l’ensemble, je ne conseille pas le Gujarat aux photographes où une taxe de 1200 roupies par visite et par safari est demandée dans tous les parcs nationaux !

Goa

J’ai passé quatre jours dans cet état et ai été logé à Candolim.

Candolim

 

Autour de la ville de Candolim, le Milan sacré est abondant. Dans une mangrove, j’ai pu apercevoir le Martin-chasseur à coiffe noire. J’ai également observé le Coucou koel et un Bulbul à sourcil blanc.

 

 

 

Martin chasseur à coiffe noire (Halcyon pileata)

 

Fort Aguda

Je me suis rendu le lendemain matin à Fort Aguda, situé à quelques kilomètres de Candolim. J’y ai rencontré quelques Pygargues blagres, des Milans sacrés et quelques Barbus verts.

Réserve de Bhagwan Mahavir

Une première visite d’une matinée a été consacrée à la réserve de Bhawam Mahavir. On a observé quelques Trogons de Malabar, des Bulbuls à sourcils d’or, des Calaos gris et des Ecureuils indiens.

Zoo de Bondla

Nous sommes allés l’après midi au zoo de Bondla. Nous repèrons immédiatement des Ecureuils indiens et des Macaques à bonnet. Cette espèce remplace le Macaque rhézus dans le Sud de l’Inde. Nous avons vu quelques oiseaux sympatiques : quelques Tchitrecs azurés, accompagnés par une femelle de Tchitrec de paradis, puis des Guêpiers de Leschenault et des Calaos de Malabar.

     

Ecureuil indien (Ratufa indica)                                                  Tchitrec azuré (Hypothymis azurea)

Backwoods camp

Le lendemain matin, à peine arrivés sur le site (prodigieux) de la réserve de Bhagwan Mahavir, dans une partie exploitée par un hôtel de luxe Backwoods camp, nous apercevons des Irènes vierges, des Dicées cul-d’or, des Dicées à bec épais, des Bulbuls noirs. Les observations vont se succéder, comme dans un rêve toute la journée : Arrenga de Malabar, Trogon de Malabar, Loriots de Chine, Loriots indiens, Pic canente, Gobemouche de Tickell, Barbus de Malabar, Bulbuls à sourcils d’or, Bulbul à gorge rubis, Souimanga menu, Martin-pêcheur méninting.

                         Irène vierge (Irena puella)

Ranganathitu (Karnataka)

Le parc de Ranganathitu, situé dans l’état du Karnataka, près de Mysore, est un parc très urbain. Nous y avons observé des Pélicans à bec tacheté et un Aigle à ventre roux.

    

Pélican à bec tacheté (Pelecanusphilippenssis)                          Aigle à ventre roux (Lophotriorchis kienerii)

Nord du Tamil Nadu, Nord du Kérala

Pendant une dizaine de jours, nous avons prospecté une zone frontalière entre deux états : Kérala et Tamil Nadu, passant de l’un à l’autre.

Ooty (Tamil Nadu)

Le jardin botanique d’Ooty, dans le Tamil Nadu, est un parc très urbain. Nous y avons cependant fait quelques observations intéressantes : Merle des Nilgiri, Garrulaxe des Nilgiri, Gobemouche des Nilgiri, Gobemouche à ventre blanc, Coq de Sonnerat. L’après-midi, on se rend  à « top of the hill » où il y a un monde fou. Au milieu des immondices jetées par les cuisines, surgit très brièvement une rareté : la Brachyptère à flancs roux.

    

Gobemouche à tête grise (Culicicapa ceylonensis)                    Brachyptère à flancs roux (Myiomela major)

Le lendemain matin, nous avons prospecté la réserve forestière de Cairnhill. Nous y avons observé des Entelles des Nilgiri, des Pomatorrhin de Horsfield , ainsi qu’une espèce de bovidé sauvage, le Gaur, que l’on rencontre dans les forêts du Sud de l’Inde.

    

Macaque à bonnet (Macaca radiata)                                        Gaur (Bos gaurus)

Wyanad wild life sanctuary (Kérala)

Nous explorons dans un premier temps près de l’entrée de la réserve de Wyanad car il n’y a pas de jeep disponible (quarante jeeps au maximum sont autorisées à circuler dans la réserve). Nous avons aperçu des Souimangas menus, des Souimangas de Loten, des Verdins à front d’or, des petits Arachnoptères ainsi que le Corrylis vernal. La visite en jeep de l’après-midi s’est quant à elle finalement révélée très décevante.

Parc national d’Anamalai (Tamil Nadu)

On a fait deux randonnées, une de deux heures, l’autre de quatre heures le lendemain, accompagnés par un guide local dans le parc d’Anamalai, situé dans le Tamil Nadu. Les perruches de Malabar sont nombreuses dans le parc. On a observé également : des Témias à ventre blanc, des Loriots de chine, un Calao bicorne en vol, des Calaos gris, des Verdins à front d’or, des Minivets oranges, un Guêpier à barbe bleue, des Etourneaux de Malabar, des Irènes vierges, des Pics canentes, ainsi que des Drongos à raquettes. C’est vraiment un endroit à ne pas manquer. Le parc de Perambiculam, situé dans le même massif forestier, dans l’état du Kérala, est beaucoup moins intéressant. La visite s’effectue en bus.

    

Perruche de Malabar (Psittacula columboides)                        Drongo à raquettes (Dicrurus paradiseus)

Sud du Kérala

Thattekkad bird sanctuary

Nous avons passé quatre jours merveilleux dans le parc de Thattekkad, situé dans le Sud du Kérala, au nord de la ville de Koshi, logés chez un guide local. C’est une étape incontournable pour faire de l’ornithologie dans le Kérala.

Ça commence très fort. A peine montés dans la jeep, Gagendra repère un Engoulevent oreillard posé sur une souche. Stupéfaction du guide local : l’espèce est très rare. De nombreuses espèces seront observées : Bulbul à gorge rubis, Podarge de Ceylan, Colombar des Ghats, Baza huppard, Autour huppé, Pic canente, Coq de Sonnerat, Rossignol indien, Brève du Bengale, Rolle orientale, Arrenga de Malabar, Carpophage à manteau brun, Loriot de Chine, Loriots indiens, Trogons de Malabar, Ecureuil indien, Ecureuil palmiste, Lézard volant.

                            Engoulevent oreillard (Lyncornis macrotis)          

 

                                Bulbul à gorge rubis (Pycnonotus gularis)

      

 

 

Podarge de Ceylan (Batrachostomus moniliger)

 

Munnar

J’ai passé ensuite deux jours dans la ville de Munnar. La réserve d’Eraviculam, située à une quinzaine de kilomètres de Munnar, est dédiée à la protection du Tahr des Nilgiri. J’y ai fait quelques observations sympatiques : Aigle noir en vol, Garrulaxe de Jerdon, Gobemouche des Nilgiri, ainsi qu’une femelle de Monticole bleu.

     

Tahr des Nilgiri (Nilgiritragus hylocrius)                                    Aigle noir (Ictinaetus malaiensis)

Les environs de Munnar ont aussi été intéressants. Le Roselin cramoisi y est très commun. On a observé aussi un Coucou à tête grise et des Barbus verts, ainsi que quelques Ecureuils à ventre hoary.

Parc national de Periyar

Nous avons prospecté une journée dans le parc de Periyar. La visite a été décevante. Deux nouvelles coches quand même : le Garrulaxe de Delessert et la Dicée olivâtre. Une dernière étape dans le parc de Kumarakom a été encore plus décevante. Juste quelques Coucou skoel aperçus.

En conclusion

Pendant ces cinq mois d’aventures ornithologiques, j’ai observé cinq cent quatre-vingts espèces d’oiseaux et quarante espèces de mammifères. Quelques sites très intéressants du Sud n’ont pas été visités : Nagarhole dans l’état du Karnataka, Bandipur dans le Tamil Nadu, Silent valley dans le Kérala. Ce sera la cible d’un prochain voyage, incluant quelques jours à Backwoods camp (Goa).

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer